Florent PAIROTO
Ostéopathe D.O à Saint-Nicolas - Arras

Ostéopathie & Torticolis.

 

Nos habitudes de vies peuvent mettre à mal nos petites cervicales : L’ordinateur, le smartphone, la position bureautique, la taille de l’oreiller, le stress etc…

Le torticolis ou cervicalgie constitue l’un des motifs de consultation les plus fréquents en ostéopathie.

Le rachis cervical présent entre le crâne et le thorax dispose d’une réelle capacité d’adaptation de part son importante mobilité, quand celui-ci vient à se bloquer, le corps ne possède alors plus les ressources nécessaires pour s’autoréguler : c’est alors qu’intervient l’ostéopathie !

 

Les douleurs aiguës peuvent apparaitre soudainement suite à un traumatisme choc direct ou indirect, voire après une mauvaise nuit de sommeil. L’important est avant tout d’éviter que la douleur se chronicise dans le temps. 

Le port d’une minerve permet certes de soulager les douleurs car les muscles profonds du cou « travaillent » moins, mais l’objectif est diminuer le port de la minerve voire de l’éviter car le manque de stimulation de ces muscles peut créer une réelle fonte musculaire ou amyotrophie.

Il n’est d’ailleurs pas rare que les patients consultants pour un torticolis ressortent de chez leur ostéopathe la minerve à la main !

 

L’origine des torticolis peuvent être diverses :

  • Ophtalmique : fatigue oculaire, défaut d’acuité visuel, convergence…
  • Laryngé / cou : trouble de la mâchoire (ATM), appareillage dentaire, bruxisme
  • Crânienne : choc/ AVP, traumatisme (physique, émotionnel)
  • Ceinture scapulaire / Dorsalgie : douleurs d’épaules du blocage mécanique, à la surcharge émotionnelle.
  • Viscéral : douleur d’origine neurologique.
  • Symptomatique : lié à une maladie

 

Des signes peuvent accompagnés ces torticolis ou cervicalgies : céphalées, acouphènes, vertiges, irradiation dans les bras.

Ces symptômes ne représentent pas toujours un signe de gravité, et peuvent être simplement dus à la tension présente au niveau cervicale.

De part sa pratique prudente, votre ostéopathe sera à même de vous réorienter chez votre médecin traitant, si les symptômes présentent un caractère de gravité, nécessitant une prise en charge médicale.

 

 

Prévenir les cervicalgies ?

Les étirements doux, permettre de diminuer considérablement les tensions musculaires quotidiennes. L’étirement ne doit pas se limiter qu’aux cervicales, mais aux muscles des épaules et du dos.

La respiration,  dans le but d’améliorer la qualité tissulaire et entretenir la souplesse du corps sont également très importantes. (voir cohérence cardiaque / respiration abdominale)


Dès l’arrivée du torticolis, il est important de consulter au plus vite son ostéopathe pour éviter que les symptômes ne s’installent dans le temps. L’idéal serait de consulter votre ostéopathe en prévention dans le but de diminuer la durée et l’intensité des crises. 

 

Florent Pairoto

Osteopathe D.O

90 rue Anatole France - 62223 Saint Nicolas. 

0782675627

 


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.